Processus de négociation et financement climatiques : l’ONG WEP-BF renforce les capacités des OSC de la Région des Hauts-Bassins

L’ONG Women Environmental Programme Burkina, en partenariat avec l’Alliance Mondiale pour la Croissance Verte et le Genre (GAGGA), a organisé les 8 et 9 juillet 2021 à Bobo-Dioulasso, un atelier de renforcement des capacités des Organisations de la Société Civile des Hauts-Bassins sur le processus de négociation climatique et le financement climatique. Placé sous le haut parrainage du Gouverneur de la région, cet atelier a regroupé plus d’une trentaine d’OSC de la région des Hauts-Bassins, particulièrement les OSC membres du Réseau Climat et Développement Burkina ont pris part à cet atelier.

Depuis plusieurs décennies, la problématique de financement de l’atténuation et l’adaptation au changement climatique se pose avec acuité à travers le monde. Ainsi, des fonds et instruments financiers ont été mis en place pour financer des projets et des actions qui contribueront à la réduction des effets des changements climatiques.

Pour permettre aux acteurs de mieux comprendre le processus de négociation et le financement climatique, l’ONG WEP-BF a organisé un atelier au profit des OSC de la région des Hauts Bassins. L’atelier avait pour principal objectif principal de renforcer les capacités des OSC sur le processus de négociation climatique et la finance climatique en particulier  la formulation et la gestion des projets FVC afin de créer une masse critique et accroitre la performance et l’efficacité des acteurs de la société civile dans la recherche de financements climatiques. L’atelier s’est déroulé avec l’accompagnement du Secrétariat Exécutif du Fonds Vert Climat au Burkina Faso, et du Point Focal National Changements Climatiques.

Pour Carine Koné, représentante de la Présidente de l’ONG WEP-BF Zénabou Segda, l’accès au financement climatique demeure une préoccupation majeure pour les acteurs de la société civile, dans leur engagement aux côtés des acteurs étatiques pour la mise en œuvre d’actions de réduction de gaz à effet de serre et de résilience climatique. Compte tenu de la vulnérabilité du pays aux effets des changements climatiques et de ses impacts observés dans plusieurs secteurs, il est nécessaire et urgent de mobiliser des ressources, qui permettront de lutter durablement et efficacement contre la crise climatique à travers des actions à fort impact participant aux actions préconisées dans les processus de négociation climatique.

       Les participants à l’atelier de renforcement des capacités

Selon le Gouverneur de la région des Hauts-Bassins dans son message livré par sa conseillère technique, Laurentia Napon/Sanou, le Burkina Faso est éligible à plusieurs fonds et sources de financements climatiques. Mais il fait face à des difficultés liées à l’accessibilité de ces fonds et à un manque de capacités pour bénéficier de ces fonds et appuyer ses efforts en matière d’atténuation et d’adaptation, ce qui nécessite une bonne connaissance de la part des parties prenantes. Le Gouverneur a salué cette initiative de l’ONG qui contribuera au renforcement des capacités des acteurs en vue d’une plus grande mobilisation des finances dans la lutte contre les changements climatiques dans la région des Hauts-Bassins et au Burkina Faso.

L’ONG WEP-BF s’évertue depuis plusieurs années au renforcement des capacités des OSC sur le processus de négociation et le financement climatiques afin de les aider à bénéficier pleinement des opportunités en matière de financement climatique. En rappel, l’atelier organisé dans la région des Hauts-Bassins fait suite à un précédent atelier sur la finance climatique qui avait permis d’aboutir à de fortes recommandations faites par les parties prenantes parmi lesquelles un renforcement de capacités dans le développement de projets climatiques, l’implication effective des entités nationales dans le processus d’accréditation du Fonds Vert Climat, ainsi qu’une meilleure implication de la société civile dans les processus climat.

L’ONG WEP-BF entend organiser une série d’ateliers de renforcement de capacités au profit des OSC dans plusieurs régions du pays. Elle coordonne depuis l’année 2018 le RCD (Réseau Climat et Développement) du Burkina Faso qui regroupe environ une soixantaine d’OSC engagées dans la protection de l’environnement et la lutte contre les changements climatiques au Burkina Faso.

Pour en savoir plus sur le RCD, veuillez cliquer ici http://wepburkina.org/?p=1457

                                                                                                           Service de communication

About admin

Check Also

Prise en compte du genre dans les ODD, l’ONG WEP-BF mobilise les acteurs de la région du Nord

Le développement est un processus de longue haleine qui nécessite la mobilisation de plusieurs acteurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *