FINANCE CLIMAT AU BURKINA : LA SOCIÉTÉ CIVILE DE LA RÉGION DU NORD OUTILLÉE


DLe Programme environnemental de femmes a organisé un atelier de renforcement des capacités des organisations de la société civile sur le processus de négociation climatique et de financement, les 16 et 17 décembre 2021 à Ouahigouya, dans la région du Nord. 

L’initiative est de Women environmental programme Burkina, en français programme environnemental de femmes. Cet atelier vise à faire connaître aux participants, entre autres, les fonds existant, les modalités d’accès, les mécanismes de financement, les procédures de soumission, les types de projets éligibles pour une résilience contre le changement climatique.

Selon la coordonnatrice du programme, Zénabou Segda, la société civile représente un maillon important dans la lutte contre les changements climatiques. Cependant, relève-t-elle, cette société civile manque souvent d’informations précises et à jour sur les sources de financements et de compétences nécessaires devant leur permettre de préparer des projets bancables. A l’entendre, cet atelier vient à point nommé dans la mesure où il va permettre à ces participants d’avoir des connaissances sur des sources de financements et des procédures en vigueur. En substance, cette activité est une occasion de renforcer les capacités des Organisations de la société civile (OSC) en finance climat afin de mobiliser des fonds pour la cause

« Au cours de ces échanges, nous allons faire une introduction sur les changements climatiques, montrer les procédures des négociations internationales et exposer aussi les engagements pris par le Burkina, en termes de politiques pour contribuer à l’effort mondial de lutte contre le changement climatique », a-t-elle laissé entendre.

Plusieurs acteurs ont pris part à cet atelier

Puis, poursuit-elle, « nous allons voir comment la société civile peut se réorganiser, mobiliser les ressources pour mettre en œuvre des actions d’adaptation et d’atténuation face au changement climatique ».

Pour ce faire, durant les deux jours d’échanges, notamment, les 16 et 17 décembre, les participants vont être situés sur les opportunités de financement de projets en lien avec le changement climatique. En plus, ils vont bénéficier des orientations sur le processus de négociation climatique. Une communication sur le financement du Fonds vert climat sera donnée afin de les impliquer davantage dans cette lutte.

Le directeur régional de l’environnement, Boubacar Ouattara, qui a présidé cette cérémonie, a souligné l’importance de l’initiative. Il a invité les participants à porter un ‘’ grand intérêt’’ pour cet atelier, qui de son point de vue, aborde une question d’actualité au cœur des préoccupations mondiales.

En rappel, l’atelier réunit plusieurs organisations de la société civile de la région du Nord, intervenant sur les questions d’environnement et de changement climatiques.

Voir la vidéo ici

 

About Lompo

Voir aussi

WEP-BF souhaite bonne fête de 08 mars 2022 à toutes les femmes

Le 8 mars a été institué journée internationale des droits de la femme par l’Organisation …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.