Projet Women 2030 : Consultation régionale dans la Boucle du Mouhoun sur la prise en compte du genre dans les ODD

Le mardi 29 mars 2021 à Toma, province du Nayala, s’est tenue la consultation régionale sur la prise en compte du genre dans les Objectifs du développement durable (ODD). La cérémonie était placée sous la présidence du gouverneur de la Boucle du Mouhoun, Edgard Sou Sié, représenté par le haut-commissaire de la province, Mariama Konaté/Gnanou.

Le projet Women 2030 est un projet d’une coalition internationale qui vise à contribuer efficacement à la mise en œuvre des Objectifs de développement durable et de l’accord de Paris sur les changements climatiques. Ce projet est mis en œuvre dans plusieurs pays à travers le monde.

Reconnaissant que les inégalités de genre représentent un obstacle majeur à la croissance et au développement, le projet Women 2030 vise à promouvoir un développement durable, équitable et inclusif, prenant en compte toutes les composantes de la société et particulièrement les femmes. Le projet entend soutenir des associations internationales, nationales et locales dans les domaines du genre, de l’égalité des sexes à travers l’analyse de politique, le monitoring, le plaidoyer, etc.

Au Burkina Faso, l’ONG WEP Burkina est le partenaire stratégique de mise en œuvre de ce projet. « Nous voulons saluer l’initiative de l’ONG WEP Burkina et leur groupe de plaidoyer pour un monde meilleur pour la gent féminine à travers le projet Women 2030 dont l’objectif est de former et mobiliser 10 000 organisations de genre et de femmes à travers le monde. Chacun doit apporter sa pierre pour une meilleure prise en compte de la question de genre », a encouragé le gouverneur à travers sa représentante.

Une communication a été donnée par la chargée de programme de l’ONG Women Environmental Programme Burkina , Carine Koné. Elle a présenté les objectifs du projet qui visent à renforcer les capacités des organisations de la société civile des femmes et de genre pour le suivi de la mise en œuvre des ODD et notamment à travers les plans locaux de développement.

Les participants ont renforcé leur capacité dans la prise en compte du genre dans les ODD

Les objectifs spécifiques visent à outiller les participants sur les ODD ; établir une situation de base de la mise en œuvre des ODD assortie de recommandations ; renforcer les capacités des participants pour l’intégration de la question de genre ; l’analyse des politiques ainsi que le plaidoyer, le coaching et l’éveil des consciences. Après cette communication, place à des échanges et des questions d’éclairage entre la communicatrice et les participants.

Une autre communication a été livrée par Ramata Laeticia Koudougou. Après celle-ci, les participants se sont retrouvés en travaux de groupes. A ce niveau, il y avait cinq groupes qui ont présenté le fruit de leur recherche sur l’approche genre. Les révisions ont été fructueuses et quelques recommandations ont été faites par les participants à la fin des travaux. On peut noter la participation aux réunions des conseils municipaux, l’engagement auprès des collectivités pour revoir la place des femmes dans la mise en œuvre des PCD.

About admin

Check Also

Prise en compte du genre dans les ODD, l’ONG WEP-BF mobilise les acteurs de la région du Nord

Le développement est un processus de longue haleine qui nécessite la mobilisation de plusieurs acteurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *